Blogue

  • TOUS
  • Nouvelles
  • Communiqués de presse
  • Couverture médiatique
verification-des-antecedents-professionnels

05.02.2019 :

À savoir avant d’effectuer une vérification des antécédents professionnels au Canada

Une entreprise doit pouvoir compter sur des employés fiables. Mais, ce ne sont pas tous les candidats à un emploi qui font preuve d’honnêteté, que ce soit sur leur CV ou dans le cadre d’une entrevue d’embauche. Pour atténuer ce phénomène et éviter les mauvaises décisions de recrutement, vous pouvez effectuer une vérification des antécédents professionnels avant d’embaucher un candidat. Examinons le sujet ensemble.

Le cas de la vérification des antécédents professionnels au Canada

Au Canada, la loi permet de procéder à une vérification des antécédents professionnels avant d’embaucher un candidat. Toutefois, pour un recruteur, il peut être approprié de s’assurer que le poste en question nécessite effectivement une telle vérification. De même, avant de procéder à ce type d’enquête, il convient d’obtenir le consentement écrit du candidat. Il convient également d’expliquer à la personne quelles sont les informations recherchées et le but de la vérification. En cette ère de protection de la vie privée, et après avoir terminé l’enquête, un recruteur doit également s’assurer que les informations personnelles qu’il a recueillies sont protégées.

Quels sont les principaux mensonges avancés par les candidats à un emploi

Il n’est pas rare qu’un candidat fasse de fausses déclarations, embellisse, exagère ou mente à l’excès sur les informations qu’il fournit à un recruteur afin de maximiser ses chances de décrocher un poste. Quels sont les mensonges les plus courants ? Il n’est pas surprenant qu’ils comprennent l’exagération des titres, des responsabilités et du salaire. La date et la nature d’un emploi peuvent également être enjolivées. La falsification des études, des diplômes et des permis de travail est également un problème. Les mauvaises décisions d’embauche fondées sur des informations erronées peuvent être très coûteuses pour une entreprise. Elles peuvent même avoir des répercussions sur sa réputation, son fonctionnement et ses performances générales.

Qui peut effectuer la vérification des antécédents?

N’importe quelle entreprise peut implémenter une politique de vérification des antécédents à l’interne. Toutefois, cette pratique peut être dispendieuse et complexe à gérer. Afin de faciliter le processus d’enquête, les compagnies choisissent généralement de confier l’opération à un fournisseur canadien de vérifications d’antécédents, et ce, pour plusieurs raisons.

D’abord, les entreprises le font pour sauver du temps. En s’associant à un partenaire externe habilité en la matière, elles optimisent leur processus de recrutement. Puisque cette tâche n’est pas exécutée à l’interne, le personnel de l’entreprise peut donc se consacrer à des tâches plus lucratives, ce qui est en retour plus rentable. Les entreprises sous-traitent aussi cette enquête pour promouvoir et assurer leur conformité envers les lois fédérales et provinciales en vigueur.

S’associer à un partenaire de confiance pour vérifier les antécédents professionnels d’un candidat

Procéder à la vérification des antécédents d’un candidat à un emploi n’est pas essentiel. Néanmoins, elle permet à une entreprise de maximiser ses chances d’embaucher le meilleur candidat et d’assurer un milieu de travail sain et sécuritaire à l’ensemble de son personnel. Lors du recrutement de votre prochain employé, pourquoi ne pas permettre à des experts de vérifier les antécédents professionnels de vos candidats ? Vous pourriez être surpris de ce qui en ressort…

Pour en savoir plus sur le sujet, n’hésitez pas à consulter la section blogue de notre site Web. Et si vous souhaitez procéder à la vérification des antécédents professionnels d’un candidat, contactez-nous.