Blogue

  • TOUS
  • Nouvelles
  • Communiqués de presse
  • Couverture médiatique
risques-associes-verification-employe-etranger

12.11.2019 :

Quels sont les enjeux concernant la vérification d’un employé ayant travaillé dans un pays étranger?

Si la vérification des antécédents comportait déjà son lot d’enjeux, ceux-ci sont d’autant plus importants à l’ère de la mondialisation et de la protection de la vie privée. L’embauche d’employés qui ont déjà travaillé à l’étranger est de plus en plus fréquente au Canada, ce qui complexifie le processus de vérification.

Vous vous préparez à vérifier les antécédents d’un potentiel employé immigrant ou ayant travaillé à l’étranger? Lisez ce qui suit pour vous familiariser avec les différents enjeux que cela implique, et ainsi éviter les mauvaises surprises.

La vérification d’employés provenant d’un pays étranger

Au Canada, plus de la moitié des immigrants sont enregistrés en tant que travailleurs qualifiés, c’est-à-dire qu’ils occupent des postes au sein desquels certaines responsabilités importantes leur sont confiées. Plusieurs de ces postes nécessitent une vérification des antécédents, qui peut s’avérer assez complexe si le candidat a surtout travaillé dans son pays natal.

Un processus qui diffère selon le pays d’origine de l’employé

Le processus de vérification des antécédents varie d’un pays à l’autre : alors que certains ressemblent à celui du Canada, d’autres sont très singuliers. Peu importe le pays natal du candidat immigrant, il faut être en mesure de procéder à la vérification selon la marche à suivre propre au pays en question. Pour ce faire, beaucoup d’employeurs font appel à un fournisseur de vérifications d’antécédents international.

Des contraintes relatives à la protection de la vie privée de l’employé

À l’époque de l’information numérique, la protection de la vie privée est très importante. Toutefois, son application complexifie considérablement le processus de vérification des antécédents, surtout lorsqu’il s’agit de vérifier le passé d’un employé ayant travaillé à l’étranger : tous les pays n’ont pas la même perception de la vie privée, et ne la protègent pas de la même façon.

C’est un enjeu considérable, car les coutumes et les règlements du pays étranger doivent être respectés : si la fiche de crédit d’un employé est considérée comme un objet de vie privée par son pays, il est possible que l’employeur ne puisse pas y avoir accès.

Comment vérifier les antécédents d’un employé tout en respectant sa vie privée?

Pour éviter les problèmes liés à la protection de la vie privée, il est préférable de demander son consentement au candidat avant de débuter l’enquête. Il faut aussi s’assurer de ne récupérer que les informations nécessaires à l’emploi, et d’informer l’employé des renseignements personnels détenus sur lui.

Finalement, l’employeur a la responsabilité de garder les informations personnelles en sécurité, et de les effacer lorsqu’elles ne lui sont plus utiles.

Faites affaire avec des experts pour la vérification d’antécédents d’employés provenant de pays étrangers

Quand elle concerne des employés ayant travaillé dans un pays étranger, la vérification d’antécédents peut vite devenir compliquée à gérer. Si vous êtes dans cette situation, n’hésitez pas à demander les services d’un fournisseur de vérifications d’antécédents.

Depuis plus de 90 ans, nous sommes le fournisseur le plus reconnu au Canada, tant pour la fiabilité de nos services que pour notre capacité à s’adapter aux contraintes. Si vous avez besoin d’aide pour la vérification de vos employés, n’hésitez pas à nous contacter. Il nous fera plaisir de vous épauler dans vos démarches.